Laura, opérateur régleur: « je suis fière de ce que je fais »

Laura est opérateur régleur sur machine au sein de l’entreprise Lisi Aerospace. De la naissance de sa passion pour l’aéronautique à son intégration dans l’industrie, elle revient sur son parcours professionnel et dévoile les dessous de son métier.

En quoi consiste le métier d’opérateur régleur sur machine ?

Le métier d’opérateur régleur consiste à produire, en réglant une machine à laquelle on applique un process. La production doit être suivie, pour vérifier qu’il n’y a pas d’anomalies. En cas de problèmes, l’opérateur régleur intervient pour y remédier et s’assurer que la production reprenne son cours dans les meilleures conditions. On travaille sur différentes pièces : en ce moment par exemple, je travaille sur des pièces de fixation pour les ailes d’avion. C’est un métier qui bouge et qui demande de la polyvalence !

Comment as-tu été recrutée chez Lisi Aerospace ?

J’ai démarré en intérim pendant 6 mois. A l’issue de cette période, on m’a proposé un CDI, que j’ai tout de suite accepté. Je n’ai pas choisi Lisi Aerospace par hasard. Je suis une grande passionnée d’aéronautique, une passion que mon père m’a transmise. J’ai toujours été intéressée par la mécanique qui est aussi une vraie passion. Cela fait bientôt 7 ans que je suis dans l’entreprise. J’adore ce que je fais, je ne m’en lasse pas.

https://www.youtube.com/watch?v=0UFjkb21XHk

Quel regard portes-tu sur ton parcours ?

Ma vie professionnelle durant ces 7 ans a eu un grand impact sur moi-même. Quand j’ai commencé, j’étais très timide et réservée, je ne savais pas où je mettais les pieds. Je sortais tout juste du lycée et j’étais impressionnée par la faible présence de femmes dans l’entreprise. Petit à petit, j’ai pris confiance en moi, je me suis affirmée et je me suis rendue compte que ce n’est pas difficile. Aujourd’hui, je me considère comme quelqu’un de très positif, qui aime chercher et réfléchir. Mon environnement de travail a aussi beaucoup évolué : il y a 7 ans, tous nos moyens pour contrôler les pièces étaient sur papier, aujourd’hui tout est informatisé et chaque poste de travail a son ordinateur.

Aurais-tu des conseils à donner ?

Mon conseil : si quelqu’un te dit que l’industrie c’est has been, que ça n’est pas fait pour toi, tu oublies ! On m’a montré, on m’a expliqué et j’ai appris. Ce qui m’a rendu le plus fière, c’est la première fois où j’ai réussi à faire un réglage sur une machine de a à z, toute seule. Je suis fière de ce que je fais dans mon métier !

Pour en savoir plus sur le métier de Laura, découvrez son témoignage en vidéo.

Pour découvrir les formations en alternance qui préparent au métier d’opérateur régleur près de chez vous, contactez le Pôle formation UIMM.

Pour aller plus loin