Big Data : des métiers à découvrir !

Le « big data » bouleverse la manière d’appréhender l’information au sein des entreprises. Les industriels peuvent y trouver des sources d’innovation et de valeur ajoutée, à condition de savoir faire parler les données. C’est le rôle des data scientist, data analyst et data engineer : 3 métiers au cœur de l’industrie du futur. Décryptage.

Le data scientist

Dans l’entreprise, le data scientist est là pour comprendre les enjeux autour de la collecte de la data, depuis la définition de la problématique jusqu’au traitement des données. De nombreuses missions lui sont confiées et notamment celles consistant à mettre en place un process de récupération de données. L’objectif ? Identifier les données à collecter et développer des algorithmes de collecte. Doté de solides connaissances mathématiques, algorithmiques et informatiques, ses analyses permettent de créer des modèles et des scénarios prédictifs. Vous l’aurez compris, le data scientist évolue dans un environnement très technique. Ce métier est accessible avec de l'expérience dans le big data en entreprise.

Le data analyst

Le data analyst travaille étroitement avec le data scientist. Son rôle ?  Synthétiser et traduire les informations utiles pour orienter les prises de décisions dans l’entreprise. Force de proposition, il cartographie les données pour les mettre à disposition des data scientist. Pour cela, il a souvent recours à la « data visualisation », c’est-à-dire à la représentation des données de façon visuelle, pour vulgariser les résultats des différents modèles mis en place. Il joue un rôle de premier plan auprès des équipes internes pour faire la promotion du potentiel des données. C’est aussi un métier technique, pour lequel des connaissances en mathématiques et en programmation sont indispensables.

Le data engineer

Les data engineer ou ingénieurs en développement sont eux aussi des professionnels de la donnée. Leur métier consiste à préparer l’infrastructure qui permet d'exécuter différents traitements informatiques sur les données. Cela englobe le socle matériel (machines physiques, cloud, canaux de communication) et logiciel. Ils sont garants du bon fonctionnement de ces infrastructures, en lien avec les équipes informatiques. Toujours en veille, les data engineer sont incollables sur les nouvelles technologies, ce qui leur permet de contribuer activement à l’évolution des pratiques liées au big data dans leur entreprise.

 

Ces trois métiers font partie des profils les plus recherchés par les entreprises industrielles dans le domaine du big data. Envie d’en savoir plus sur les formations qui y préparent ?

Rendez-vous sur le portail Osons l’industrie du futur

Pour aller plus loin