Recruter un ou une apprenti.e aujourd’hui, c’est aussi investir pour l’avenir et cela se décide maintenant.

Depuis sa création en 1970, l’entreprise CEMA Technologies, située au Mans, est spécialisée dans la fabrication de moules multi-empreintes pour très grandes séries destinées aux petites pièces techniques de très haute précision : éléments de pompe et valves pour le secteur médical, la parfumerie et la cosmétologie, pièces de stylos, horlogerie, etc. Une entreprise vitrine de l’usinage 4.0 qui met l’apprentissage et la formation au cœur de son projet.  

Historiquement spécialisée dans l’outillage de précision, cette PME située au Mans, fait le choix de maîtriser son métier en développant des expertises très techniques.

Tout commence en 2014, la société s’agrandit en intégrant un laboratoire de mesures et un centre d’essai pour la fabrication de pièces plastiques afin d’acquérir des savoir-faire spécifiques, la plupart en tension. Elle poursuit cette politique, et rassemble aujourd’hui un groupe de 5 entreprises toutes spécialisées sur des métiers complémentaires.

L’innovation est le second volet de la maîtrise de ses savoir-faire. L’amélioration continue des méthodes industrielles a permis à l’entreprise de déposer cinq brevets européens. Marc Bouilloud, président de CEMA Technologies, mise résolument sur l’apprentissage pour former les jeunes avec les technologies d’aujourd’hui, afin qu’ils acquièrent les compétences nécessaires à ce secteur de niche en plein développement.

Une voie privilégiée pour le recrutement

« C’est dans l‘entreprise que l’apprenti construit son expérience et ses savoir-faire » soutient Marc Bouilloud. CEMA Technologies forme chaque année 2 à 3 apprentis. Un véritable engagement pour cette PME d’un peu moins de 50 salariés. 85 % des collaborateurs sont d’ailleurs d’anciens apprentis, ce qui fait de l’apprentissage une voie privilégiée d’intégration. Pour devenir apprenti chez CEMA Technologies, la passion pour la technique et le savoir être pour travailler en équipe doivent être au rendez-vous.

« Les apprentis peuvent faire leur gamme dans un espace qui leur est dédié, avec des équipements traditionnels et ensuite développer leurs compétences sur des outils plus modernes, plus précis. »

« On leur propose systématiquement d’être formés sur chacune des étapes de la production. Ils peuvent, par la suite, formuler leurs préférences pour telle ou telle opération et se spécialiser. »

C’est pour monter en puissance sur l’apprentissage que l’entreprise construit le projet d’ouvrir à terme son propre centre de formation : la « CEMA Académie ». L’ambition : concrétiser et élargir cet engagement au-delà des seuls besoins de l’entreprise et professionnaliser la transmission des savoirs. Pour démarrer ce projet, l’entreprise vient juste de désigner un référent unique pour se donner les moyens d’assurer le suivi individuel de chaque apprenti et permettre aussi aux salariés qui le souhaitent de se former. À terme, un nouveau bâtiment doit voir le jour pour proposer un espace autonome de formation dédié aux apprentis.

Répondre aux attentes de demain

« En tant qu’entreprise industrielle, nous sommes partie prenante pour développer les compétences par la formation d’apprentis. C’est avec cet état d’esprit que nous réglerons le problème des métiers en tension. » Recruter un ou une apprenti.e aujourd’hui, c’est aussi investir pour l’avenir et cela se décide maintenant.

1989

Marc Bouilloud obtient un diplôme d'ingénieur à Centrale Lyon et Exécutive MBA - ESSEC. Il prend le poste de manager Projet pour le compte d’Auxilec sur la division Aviation du Groupe Thales aux États-Unis, En 1991, il devient consultant en organisation au sein du groupe KPMG à Paris.

1993

Il prend la direction de Lacme, un fabriquant de compresseurs d’air et de clôtures électriques de 180 salariés (un site en Sarthe & 2 filiales en Chine et Pologne).

2005

Marc Bouilloud fait l'acquisition de CEMA Technologies puis reprise du site SMTO en Mayenne dans le cadre d’une stratégie de diversification marché.

2014

Il complète l’offre des deux entreprises moulistes. en faisant l'acquisition de Precis&Mans, un laboratoire de métrologie et entre d’essai pour pièces plastiques, structuré en 3 agences dans l’Ain, La Loire et La Sarthe.

Pour aller plus loin