« Je suis fier de mon parcours et d’avoir osé tenter l’aventure de la reconversion »

L’apprentissage après 25 ans, c’est possible ! A 29 ans, Jean-Michel a fait le pari d’une reconversion professionnelle en choisissant de se former à un nouveau métier par la voie de l’apprentissage. Un pari réussi puisqu’il a obtenu son Bac avec mention Très Bien et s’est fait embaucher dans la foulée par son entreprise. Retour sur son parcours pour rejoindre l’industrie.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous reconvertir ?

Ma formation initiale me destinait à la restauration pour travailler dans l’entreprise familiale. Je passais aussi beaucoup de temps en extérieur : je bricolais pas mal et j’étais également attiré par la mécanique. C’est en discutant avec un ami, technicien d’intervention polyvalent chez ENEDIS, que j’ai eu le déclic. Ce qu’il me décrivait de son quotidien correspondait parfaitement à mes aspirations. J’ai donc fait quelques recherches  pour savoir comment je pouvais exercer ce métier. J’ai ainsi préparé pendant deux ans un BAC PRO ELEEC (Electrotechnique Energie Equipements Communicants) au Pôle formation UIMM Lorraine à Thaon-les-Vosges car c’était le sésame indispensable pour être ensuite embauché.

Comment s’est passé votre apprentissage ?

Mes deux années en alternance au Pôle formation et chez ENEDIS se sont très bien passées. L’apprentissage a permis de conforter dans mon choix : j’ai pu mettre un pied dans l’entreprise et découvrir très concrètement mon futur métier.  Les formateurs pouvaient répondre à mes questions et m’ont accompagné dans ma reconversion. A la fin de mon parcours, j’ai obtenu mon Bac Pro avec mention Très Bien et j’ai été embauché par mon entreprise : je ne pouvais pas rêver mieux !

En quoi consiste votre métier ?

Au quotidien, mes missions sont très variées et c’est cela qui me plait. Je ne passe jamais une journée au même endroit ! Mon rôle : assurer le dépannage et l’entretien du réseau moyenne et basse tension (aérien/souterrain)  et intervenir sur les installations des clients. Ce que j’apprécie le plus, c’est de travailler en équipe et d’exercer mon métier en extérieur. Mon cadre de travail est également très agréable : les équipements sont technologiques et l’outillage de qualité.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Je suis fier de mon parcours et d’avoir osé tenter l’aventure de la reconversion. Demain, je me vois évoluer dans l’entreprise. Les possibilités sont nombreuses, ENEDIS propose de nombreuses passerelles au sein des différentes entités, et des évolutions notamment grâce à la formation continue.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui envisagent une carrière dans l’industrie ?

Il ne faut pas hésiter à pousser les portes, à poser des questions, à aller à la rencontre de ceux qui travaillent dans l’industrie. Il m’arrive souvent d’être interrogé lorsque je suis en intervention et je réponds très volontiers à ceux qui me demandent de leur parler de mon métier !

Pour aller plus loin